ETRE DE RACINES ET DE SACRE

A l'époque de nos ancêtres les Celtes, les différentes phases du cycle de l'année étaient célébrées en fonction du cycle de la Terre, la roue de l'année. Elles résonnaient avec nos cycles à nous. Nos ancêtres savaient que dépendions de la Terre et que nous faisons intégralement partie de la nature.

Ces phases, c'étaient les fêtes de lumière : les solstices, les équinoxes et les fêtes de Imbolc du 1er au 2 février, Beltane le 1er mai, Lughnassadh le 1er août et Samhain, la nouvelle année Celtique, le 31 octobre. 

Chaque fête célèbre un autre aspect du vivant et est porteuse d'une énergie différente. En les célébrant et en nous mettant au diapason de ces temps particuliers, nous explorons aussi un autre aspect de nous-même et de l'aspect cyclique propre à notre nature, nous pouvons puiser des enseignements dans toutes les phases, nous nourrir dans toutes. Si je suis en Belgique à ces dates, je vous propose de les célébrer ensemble sous forme de cercles où nous honorerons ce temps particulier de la roue de l'année, partagerons, méditerons, chanterons, ...plein de formes sont possible.